Informations complémentaires: Quelques sujets d'actualités

Cette page contient des informations complémentaires sur des sujets actuellement en cours de réflection, concernant l'aromathérapie, la phytothérapie en application dans la vie quotidienne.

Voici les quelques sujets actuellement en cours d'étude:

Les titres en résumé:

- L'aromathérapie en vacances: Quelques suggestions et un article de www.ideecadeauoriginal.com. (29.04.2016)

- Intéractions possibles entre les extraits de plantes et les maladies cancéreuses: soutien au soins et soulagements possibles sur certains effets secondaires et pourquoi pas un espoir de guérison. (en cours de construction)

- Quand votre chien se gratte quelques fois jusqu'au sang: analyse de certains cas et traitements utilisés avec succès: (en cours de construction)

- Dans le cas du chat: Informations complémentaires données par Nali (24.03.2010):

- Une menthe bien intéressante pour les douleurs musculaires (12.10.2012):

- Les crèmes anti-âge à la portée de toute les bourses: fabrication maison à base de composés naturels (19.11.2013):

- L'aromathérapie en cas de cancer: le cas du mésotélium

 

Les sujets en détails:

- L'aromathérapie en vacances:

2 options sont possibles dans le choix d'un ensemble d'huiles essentielles à emporter en vacances afin de résoudre au mieux les petits maux pouvant nous arriver même dans ces moments là:

a) On choisit un ensemble de différentes huiles essentielles pures ayant des caractéristiques complémentaires permettant d'agir dans un grand nombre de cas différents

-> Pour celà, une liste des 7 principales Huiles essentielles a été proposée par P. Franchomme (cf. référence: L'aromathérapie exactement...). Il s'agit des huiles essentielles suivantes (voir fichiers annexés: réf. 1):

Choix huiles essentiellesChoix huiles essentielles (1.29 Mo)

Voir aussi la référence suivante: http://blog.aroma-zone.com/

b) On choisit un ensemble de 5 - 8 incidents possibles parmi les plus ennnuyeux et on prépare 6 mélanges synergiques permettant un soin et un soulagement en 1ère urgence. Voici, à mon avis les 6 d'incidents les plus ennuyeux pouvant nous arriver en cours de vacances. Les huiles essentielles conseillées ci-dessous en synergies proviennent des recettes proposées entre autres par D. Baudoux (cf. Références):

-> Indigestion, diarrhée infectieuse, parasites internes ou externes: Ajowan, Camomille noble, Thym satureioïde, Canelle écorce, Girophlier, Tea Tree, Ledon du Groenland, Myrte verte  + un flacon d'extrait de pépin de pamplemousse (par exemple: CitroBiotic®)

-> Mal de transport, nausée: Menthe poivrée, Basilic tropical, Essence de Mandarine

-> Coupures, infections cutanées, irritations, brulure légère: Ciste ladanifère, Lavande vrai, Lavande aspic, Encens Oliban, Géranium rosat, extrait CO2 de Calendula, dans le l'huile végétale de Calophylle Inophylle

-> Douleurs musculaires suite à un coup ou une luxation: Eucalyptus citronné, Gaulthérie couchée, Menthe poivrée, Laurier noble, Estragon, Lavande vrai, Lavandin super, Xanthoxylum, Hélichryse italienne, dans le huile végétale de Calophylle Inophylle

-> Piqure d'insecte ou autres: Lavande aspic, Tea Tree, Géranium rosat, Eucalyptus citronné

-> Infection urinaire / cistite: Bois de rose, Sarriette des montagnes, Ajowan, Tea Tree, Palmaros, Ledon du Groenland, Cannelle écorce, Eucalyptus à bractées (cryptone)

Que ce soit dans les cas "a" ou "b", un médecin doit être consulté en cas de persistence du problème, ou en cas de trop forte douleur.

Voici un article qui tombe à pic de la part du site www.ideecadeauoriginal.com. (29.04.2016): 

Les huiles essentielles dans ma trousse de secours

En voyage ou à la maison, voyons quelles huiles essentielles ont leur place dans votre trousse de premiers soins pour petits et grands bobos.

Les huiles essentielles incontournables

Parmi les bienfaits des huiles essentielles , on note évidemment leurs actions réparatrices et cicatrisantes qui leur donnent une place de choix dans votre trousse d’urgence :

  • La lavande aspic est à la fois un anti-venin mais aussi antiallergique puissant, que l’on peut appliquer sur une piqûre de serpent, de méduse, de moustique ou de guêpe. Elle soulage aussi les brûlures domestiques et favorise la cicatrisation.
  • Le Tea Tree anti-infectieux et antibactérien, permet de désinfecter les plaies. On le recommande aussi pour soulager les aphtes, les dents douloureuses, les dermatoses et les mycoses.
  • Le laurier noble possède de nombreuses vertus, très complémentaires. Il est à la fois antispasmodique et antalgique, il soulage le transit difficile et la diarrhée. C’est un très bon antibiotique et un antiviral puissant, pour éviter la contagion de grippe par exemple.

Les huiles essentielles à emporter en vacances

Les huiles essentielles apportent aussi un remède adapté aux petits bobos que l’on peut attraper en voyage, comme les coups de soleil, les piqûres d’insecte ou le mal des transports.

  • La menthe poivrée est très utile contre les nausées dues entre autres au mal de mer ou de la voiture. Elle régule une digestion difficile causée par un changement brutal de régime alimentaire.
  • Le romarin a un effet tonique qui sera très apprécié des randonneurs et sportifs. Il soulage la fatigue, les crampes et les jambes lourdes.
  • Le basilic est redoutable dans le traitement de la tourista, une diarrhée de type bactérienne.

Notez que les huiles essentielles à base d’agrumes et notamment de zestes d’agrumes sont particulièrement photosensibilisantes et sont déconseillées en été.

- Intéractions possibles entre les extraits de plantes et les maladies cancéreuses: soutien au soins et soulagements possibles sur certains effets secondaires et pourquoi pas un espoir de guérison.

Un résumé de ce que j'ai pu trouvé dans la littérature concernant l'action de certaines plantes en application phytothérapique ou aromathérapique sur certaines maladie cancéreuses est actuellement en cours de préparation.

 Si ces différents cas d'étude vous intéressent et que vous avez vous même des informations utiles sur ces sujets, votre avis m'intéresse et celà me ferais plaisir d'en discuter avec vous.

De manière générale (voir réf. 9):

 L'activité anti-carcinogène et anti-tumoral d'un composés peut s'expliquer de différentes manière:

- Par l'activation de la gluthation transférase

- Par une induction de l'apoptose (mort cellulaire programmée)

- Par une inhibition de l'isoprénylation des protéines (intervention dans fonctionnement du cycle cellulaire)

- Par inhibition de l'angiogenèse (formations de nouveaux vaisseaux sanguins), ce qui permet de ralentir ou voir stopper la croissance de la tumeur

- Par différenciation des cellules tumorales (reconnaissance par le système immunitaire)

De manière générale, les huiles essentielles sont utilisées dans le cadre (voir réf. 1):

- de la stimulation du système immunitaire et de l'amélioration de la visibilité des cellules tumorales

- de l'amélioration du tonus psychique

- de l'atténuation de la douleur

- de la protection de la peau lors de traitements par radiothérapie (ex- Niaouli)

Dans certains cas de cancer, une action cytotoxique sur des cellules tumorales a également été observée lors de l'usage d'huiles essentielles riche en composés suivants:

- les cétones sesquiterpéniques en C15 (ex- germacrone dans la Myrica gale)

- la benzaldéhyde

- les lactones sesquiterpéniques (ex. ambrosine de l'Ambrosia maritima)

Il y a cependant certaines contre-indications graves lors de l'usages de certaines huiles essentielles, en particuliers lors de l'usage de composés hormone-like dans le cas de cancers sensibles à l'équilibre hormonal (hormones dépendants, dont par exemple les "oestrogen-like" -> Sauge sclarée est à éviter dans le cas du cancer du sein). L'usage de la phytothérapie dans le cadre du cancer doit être suivit de toute manière par un oncologue spécialisé.

Voici un fichier résumant l'activité de différentes plantes en soins phytothérapique et aromathérapiques resensées en préventions ou pour les soins de cas de cancers (cf. réf. 9 et 10):

Plantes et aliments de soins en cas de cancerPlantes et aliments de soins en cas de cancer (35.16 Ko)

Ce fichier est actuellement en construction. Vos commentaires seront d'autant plus utiles pour me permettre d'en améliorer le contenu et la forme.

Parmi les nombreuses plantes de tous genres qui peuvent soulager, soutenir le processus de guérison ou voir stopper la progression des cancers, une plantes pourrais bien être une solution "miracle". Il s'agit de la "Griffe de chat" ou Uncaria tomentosa (en latin: voir réf. 10 et le site www.homeodel.com). En effet, cette plante possède des propriétés qui résume la plupart des effets permettant de contribuer à stopper la progression du cancer (anti-inflammatoire, immunostimulante, anti-oxydante, ...). Des cas de progression stoppée dans le cas du cancer de la plèvre (mésothéliome, cancer très aggressif), en utilisant cette plante ont été resensées. Cette plante peut être trouvée chez les herboristes, pharmaciens ou droguistes en vente libre. On la trouve sous forme de copeaux de racine que l'on prend en décoction dans une tasse 1 à 2 fois par jour (1 - 25g / 250 ml). Le goût est agréable, légèrement à très amère (selon le dosage) et rappel un peu le bois doux de notre enfance (pour ceux de ma génération ;-) ). Voir aussi référence 11.

Cependant, comme tout médicament, cette plante (Griffe de chat) présente également des effets secondaires qui peuvent devenir très graves dans certains cas et nécessite donc de prendre certaines précautions dans le cas de son emploi:

- Ne pas utiliser par les femmes enceintes

- Génère un effet contraceptif léger.

- Peut interférer lors de traitements utilisant des immunosuppresseurs, des anticoagulants ou d'autres médicaments pouvant contribuer à une surcharge rénale (ex. traîtement du lupus érythémateux, cf. www.homeodel.com et http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=griffe_chat_ps)

- Ne pas utiliser par des personnes ayant subi une transplantation d'organe, y compris les implants mammaires (accentue l'effet de rejet)

-> pour plus d'information sur les précautions d'emploi, cf. références 9, 10, http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=griffe_chat_ps, www.homeodel.com et consulter votre médecin

 

- Quand votre chien se gratte quelques fois jusqu'au sang: analyse de certains cas et traitements utilisés avec succès:

Quand votre chien commence à se gratter furieusement, à tel point qu'il commence à perdre son poil ou même à se créer des plaies ouverte, il peut y avoir plusieurs origines possible à se problème, certaines médicales, d'autres psychologiques. Je ne suis pas en mesure de vous faire une liste exhaustive, mais les possibilités principales suivantes sont décrites dans la littérature:

(En cours de construction)

 Une solution qui semble avoir marché pour un cas:

L'utilisation de l'extrait de pépin de pamplemousse (dans la glycérine à env. 20 - 40%) en absorption via la nourriture de l'animal (10 - 15 gouttes 1 - 3x par jour). Après quelques jours, le poil redevient brillant et les irritations se calment.

 

- Dans le cas du chat: Informations complémentaires données par Nali (24.03.2010):

" J'aimerais vous confirmer l'avis d'un vétérinaire spécialisé aussi en aromathérapie que l'utilisation des huiles essentielles à phénols et cétones est à proscrire chez le chat et ceci sous toutes les formes d'application

Le chat , contrairement au chien ne possède pas l'enzyme glucuronyl transferase et ne peut éliminer les toxines tels que carvacrol, thymol, eugénol

Les cétones peuvent très rapidement avoir chez le chat un effet neurotoxique comme dans le cas de l'utilisation de salvia officinalis et de mentha pulegium - l'usage des deux huiles NT+, AB+ peuvent avoir des conséquences très graves

En utilisant les phénols et les cétones pour les chats on se rapproche de l'utilisation qui a été faite avec un anti puce pour chiens contenant la permethrine sans problème pour les chiens mais mortelle pour les chats

Il est préférable de ne rien mettre sur une tique et de la retirer avec un crochet qu'on trouve en pharmacie ou si on ne l'a pas avec une pince sans rien mettre dessus au préalable , désinfecter après.
En préventif - le produit à utiliser doit être un anti acarien , mais adapté aux chats est ça c'est vraiment important

Je cite:

" Retirer la tique immédiatement.

Important: Si vous avez une blessure aux doigts ou si vous vous rongez les ongles, mettez un gant en caoutchouc (fin) avant de retirer la tique sur vous, vos chats ou vos chiens. Pourquoi? le sang contenu dans le ventre de la tique ne doit pas toucher votre blessure. Il peut en effet arriver qu'une personne inexpérimenté/e perce le ventre de la tique. Lavez-vous bien les mains après tout contact avec une tique.

Pas d'éther, ni autre produit, car la tique anesthésiée pourrait régurgiter aussitôt et accroître le risque d'infection.
Prenez une pince fine ou pince à épiler (non coupante) .
Pincez la tique au niveau de sa tête(pas du ventre) le plus près possible de la peau
Tirez droit sans faire de mouvements de rotations jusqu'à ce que la tique se détache ce qui peut prendre 60 secondes. Ne lâchez pas.

Après l'extraction, une bonne désinfection s'impose."

le lien sur le site d'où vient la citation

http://www.tiquatac.org/1_3.htm

- Une menthe bien intéressante pour les douleurs musculaires (12.10.2012):

Celà fait déjà quelques mois que j'ai découvert dans le jardin de ma tante une plante superbe, aux tiges violettes avec des feuilles disposées de manière alternées très proche de celle de nos menthes poivrées et d'un très joli vert foncé. La tige de section carrée est très typique d'une lamiacée. Cependant, en en froisant les feuilles, l'odeur dégagée semble très riche en esther, plus proche du lavandin super que de la menthe. L'huile essentielle obtenue par distillation à la vapeur a permis en effet d'observer la très forte présence d'acétate de linalyl (près de 50%) expliquant l'odeur douce de fleur qui caractérise cette huile. Une teneur aussi élevée en esther m'a d'ailleurs conduit très rapidement à utiliser cette huile essentielle pour des préparations utilisées pour la détente musculaire.

Ce n'est qu'après l'analyse de sa fleur que nous avons enfin pu identifier l'espèce de cette plante: il s'agit en fait d'une menthe aquatique (mentha aquatica), relativement courante dans nos zones humides (voir photo). Un grand merci à Jacques Darbellay pour son soutien dans cette démarche.

Menthe aquatique du jardin

 

 

 

Cependant, nous avons également constater avec surprise que cette huile ne contient pas, à première vue, de menthol ou de menthone, ce qui ne correspond pas à ce que l'on a l'habitude d'observer pour les différentes menthes de nos régions. Voici d'ailleurs la compositions de l'huile de menthe aquatique que nous avons récolté jusqu'à maintenant (2010, 2011):

(Monoterpènes: beta-pinène (1.9%), alpha-pinène (1.4%); oxyde terpènique: 1,8-cinéol (9.6%); Monoterpènol: linalol (23.3%), cis-beta-terpinéol (0.1%), Géraniol (0.3%); Esthers: linalylacetate (49.9%), géranylacetate (0.7%); Sesquiterpènes. Caryophyllène (2.4%), Germacrène D (0.5%); Sesquiterpènol: Elemol (4.0%).)

 

 - Les crèmes anti-âge à la portée de toute les bourses: fabrication maison à base de composés naturels (19.11.2013):

Un effet anti-âge naturel de la dernière technologie est actuellement relativement facile à faire essentiellement grâce au fait que la plupart des composants sont actuellement facile à trouver sur le marché internet grâce à des fournisseurs très sérieux dans les produits naturels et cosmétiques (Aroma-zone (France) et Makingcosmetics (USA)) qui vendent leurs matières premières à des prix tout-à-fait raisonnable. Vous n'avez besoin finalement que d'une bonne crème hydratante (cf. recette N° 30) d'extrait d'edelweiss glycériné (3% à mettre dans votre crème), du Coenzyme Q10 (3% à mettre dans votre crème), de l'acide hyaluronique (0.3% à mettre dans votre crème) et le tour est joué. N'oublié pas d'ajouter un peu d'extrait de pépin de pamplemousse pour garder votre conserver votre crème et un peu d'huiles essentielles (lavande fine, Bois de rose, etc...) pour lui donner son parfum (1% dans votre crème sera suffisant). Pour plus de détail, n'hésitez pas à me contacter. Soignez-vous bien ;)

PS: Pour être au top du top de la technologie anti-âge, vous pourriez utiliser un peu de PQQ (pyrroloquinoline quinone), un anti-oxydant puissant fabriqué par une voie biotechnologique et qui semble favoriser la régénérescence des mitochondries cellulaires. Ce composant existe sous la forme d'un sel trisodique dans des compléemnts alimentaire, mais je n'en ai pas encore trouvé comme matière première pour la cosmétique "maison" :)

- L'aromathérapie en cas de cancer: le cas du mésotélium (06.04.2017):

L'utilisation des huiles essentielles dans les cas de cancer sont actuellement conseillés dans la plupart des cas pour soulager les patients de certains effets secondaire lié aux traitements comme les douleures musculaires (Gaulthérie couchée, Lavande officinale, Lavandin super, etc...), la fluidification des mucus (Eucalyptus radié ou globulus, ...), les sensations de brûlure en cas de radiothérapie (Lavande officinale, Neuroli, ...). Cependant, dans tous les cas, le médecin oncologue suivant le patient ainsi qu'un thérapeute spécialisé en aromathérapie doivent être impliqués dans le traitement pour éviter les potentiels contre-indication.

Pour plus d'information, je vous conseil également de lire l'article suivant:

https://mesothelioma.net/aromatherapy-mesothelioma-patients/

Pour plus d'info:

https://mesothelioma.net/mesothelioma/